Soumraye

Tchad

Langue(s)

Soumraye

Locuteurs

11 000

Partenaires

Association pour le Développement de la Langue Soumraye (ADLS) ; SIL Tchad

Religion

Animisme, christianisme, islam

Les Soumraye vivent répartis dans 45 villages au sud du Tchad. Depuis la fin des années 1980, les églises locales ont le désir d’avoir le Nouveau Testament dans leur propre langue.  Parallèlement à cela, de nombreux enfants et quelques adultes apprennent à lire et à écrire grâce aux programmes d’alphabétisation.

Le peuple

Les Soumraye vivent de l’agriculture. Traditionnellement animistes, on compte aujourd’hui aussi des musulmans et des chrétiens (catholiques et protestants). Les premières églises ont vu le jour il y a une cinquantaine d’années.

Beaucoup de Soumraye ne savent pas lire, perpétuant le cycle de la pauvreté. Faute de connaissances adéquates dans les domaines de la santé et de l’agriculture, les gens souffrent de diverses maladies et de sous-alimentation.

La langue de l’éducation nationale est le français, et beaucoup d’enfants soumraye décrochent rapidement. Apprendre à lire dans une langue que l’on ne comprend pas est en effet très difficile ! La langue maternelle constitue ainsi la passerelle qui permet de passer plus tard à la langue nationale.

Ce qui a déjà été accompli

Une équipe de traducteurs soumraye, soutenue par des exégètes expatriés, a repris le travail de traduction qui avait cessé pendant plusieurs années. En 2020, ils ont pu publier l’Évangile de Marc. En 2021, les Évangiles de Matthieu et Luc ont été traduits puis vérifiés par un consultant. Ils seront bientôt prêts pour la publication. Les portions de la Bible déjà disponibles existent sous forme de livre et se trouvent également sur internet.

Dans le domaine de l’alphabétisation, ce sont 25 classes préscolaires qui ont été tenues durant l’année 2021. Le manque de soutien financier de la part des parents d’élèves a cependant dû être constaté, étant le résultat de mauvaises récoltes agricoles.

Grâce aux classes d’alphabétisation préscolaires, de nombreux enfants voient leurs chances de réussite scolaire augmenter. L’évaluation du programme de lecture réalisée par l’organisation SIL Tchad a confirmé la qualité du travail effectué par le comité de langue.

Les responsables voient actuellement le besoin de créer une structure régionale qui coordonnerait les programmes préscolaires dans plusieurs langues.

Objectifs

La Bible dans la langue maternelle permet aux Églises soumraye de mieux comprendre les principes bibliques. Ils se trouveront ainsi en mesure de relever les défis de leur propre environnement culturel et de répandre l’espoir.

L’éducation de base en langue maternelle permet aux enfants de mieux réussir à l’école nationale. Grâce à l’utilisation de leur propre langue, ils ont de meilleures chance d’améliorer leurs conditions de vie à long terme.

Finances

En 2022, Wycliffe Suisse soutient ce projet à hauteur de CHF37’427.