Bhogoto

République centrafricaine

Langue(s)

Bhogoto (3 grands dialectes)

Locuteurs

175000

Religion

Christianisme (70%)

Disponibles

Film Jésus, NT et des Psaumes

Dans un pays tourmenté par l’instabilité économique, politique et le poids de la superstition, le besoin pour la Bible en langue maternelle est énorme.

Le peuple

Depuis douze ans, le sol produit à peine leur aliment de base, le manioc. A cela s’ajoutent les problèmes de vente du café, leur produit d’exportation. La région s’est tellement appauvrie que les Bhogoto ont du mal à s’approvisionner en médicaments de base et en d’autres articles importants. Par conséquent, les jeunes quittent la région et se mettent à la recherche d’or et de diamant.

Environ 70 pour cent des Bhogoto s’identifient à la foi chrétienne. Mais, lors des troubles récents, beaucoup ont cherché protection et prouesse militaire dans les amulettes et les sacrifices liés aux pratiques traditionnelles et au culte des ancêtres. Ils se sont tournés vers les incantations et la superstition pour avoir de meilleures récoltes et pour se protéger des incursions rebelles. Suite aux atrocités qu’ils ont vécues, beaucoup ont préféré la vengeance à la réconciliation.

On estime à 15 pour cent le nombre de chrétiens avec une foi active et dynamique. Mais il leur est difficile de faire des disciples et de grandir dans la foi sans avoir la Parole de Dieu dans leur langue.

Ce qui a déjà été accompli

Le Nouveau Testament et beaucoup de Psaumes ont été traduits! L’équipe vérifie les derniers livres avec un consultant en traduction. Les 3 traducteurs travaillent également de manière intensive à la révision des Psaumes traduits afin qu’ils puissent être publiés avec le Nouveau Testament en 2022 ou 2023.

Un comité de langue formé de 37 membres aide l’équipe à effectuer des choix afin que la traduction soit accessible aux trois dialectes différents.

Avec l’arrivée du film Jésus, les populations commencent à mieux comprendre la foi et à s’intéresser à la Parole en bhogoto. Il y a un désir croissant d’apprendre à lire et écrire leur langue.

Dans une Église typique il n’y a qu’une femme sur 10 qui sait lire. Mais de plus en plus de femmes prient pour la traduction.