15 Peuples

Tchad

Langue(s)

15 langues

Locuteurs

environ 500'000

Partenaires

FAPLN, SIL Tchad

Religion

Islam, Christianisme, animisme

Le Tchad est le cinquième pays d’Afrique de par sa superficie et compte 16 millions d’habitants. Le rapport des Nations Unies (2010) constatait que 63% de la population rurale vit dans la pauvreté. Le développement du pays a été très freiné dans les années 1970 et 1980 par des troubles civils. En avril 2021, la mort du président a laissé craindre une importante période d’instabilité, mais la situation s’est finalement apaisée. Cependant, l’indice de développement humain de 2019 place toujours le Tchad à la 187e place sur un classement de 189 pays.

Le peuple

La région du Guéra, située au centre du Tchad, est à peu près de la même taille que la Suisse. Ses habitants sont aussi connus sous le nom de Hadjaraï, qui signifie les gens des montagnes. Dans cette région vallonée, 25 langues différentes y sont parlées. Cependant, plus de la moitié des hommes et plus de 90 % des femmes n’ont jamais eu l’occasion d’apprendre à lire ou à écrire. La population vit principalement de l’agriculture et de l’élevage.

Ce qui a déjà été accompli

Depuis 2001, la FAPLN (Fédération des Associations pour la Promotion des Langues Nationales) valorise les langues locales et soutien les programmes d’alphabétisation en langue maternelle. Aujourd’hui, il existe des programmes d’alphabétisation pour les enfants (alphabétisation préscolaire) mais aussi pour les adultes (alphabétisation fonctionnelle) dans 15 langues du Guéra. Dans les classes d’adultes (majoritairement déstinées aux femmes), on traite régulièrement de sujets liés à la santé et à l’agriculture. On organise aussi des activités permettant de générer de meilleurs revenus. En 2021, un total de 2’205 adultes et 2’423 enfants se sont inscrits dans 123 classes.

Témoignage : « Pendant la saison des pluies j’avais du travail, mais après je n’avais rien à faire. Alors je me suis inscrit à un cours d’alphabétisation dans ma langue maternelle, le zirenkel. Trois ans après, je maîtrise si bien la lecture et l’écriture qu’on m’a proposé  comme enseignant ! J’ai mis immédiatement en pratique mes compétences acquises en classe. J’ai aménagé un jardin potager et démarré une activité accessoire : la fabrication de briques. Je les vends à ceux qui veulent construire une maison. Ces cours d’alphabétisation ont transformé ma vie. »

Objectifs

  • Le programme de lecture dans la langue maternelle ouvre la porte au développement des enfants et des adultes.
  • Les enfants obtiennent de meilleurs résultats à l’école nationale où l’enseignement se fait en français parce qu’ils ont appris d’abord à lire et à écrire dans leur propre langue.
  • Les adultes améliorent leurs moyens de subsistance grâce à des revenus supplémentaires et à un savoir-faire accru dans le domaine de l’agriculture. Ils sont aptes à mieux gérer leurs propres ressources.

Finances

En 2022, le budget du projet s’élève à CHF108’955 pour le programme des adultes et à CHF84’004 pour le programme préscolaire. Diverses organisations locales et partenaires internationaux contribuent à soutenir le projet. Wycliffe Suisse et Wycliffe Suède participent au financement des activités.