Tutoyer ou vousoyer dans les cours de français

Nous recommandons aux enseignants et aux apprenants de se tutoyer, pour différentes raisons : le « tu » donne une base bien meilleure pour comprendre comment conjuguer les verbes. Beaucoup de réfugiés qu’on ne fait que vousoyer ne parleront désormais qu’à l’infinitif.

Il est rare que des réfugiés utilisent le tutoiement à mauvais escient. Il arrive par contre souvent que des personnes n’arrivent pas à nouer des liens amicaux parce qu’elles ne savent que vousoyer. Elles apprennent le vousoiement toutes seules parce qu’il est bien plus facile et qu’on les vousoie partout dans l’espace public. Le tutoiement requiert proximité et amitié, ce que beaucoup n’acquièrent que dans le groupe d’apprenants.

Les réfugiés doivent bien sûr apprendre les deux formes, mais le vousoiement est grammaticalement très simple, et il faut du temps pour développer le sens des convenances. Espérons qu’on pardonnera ses erreurs à celui qui parle très mal le français!

Découvrez nos leçons pour l’enseignement du français.