Quand l’Eglise traduit l’espoir

En septembre 2016, la traduction en mbèlimè au Bénin a été suspendue mais cela n’a pas empêché qu’entre-temps l’Évangile de Luc soit imprimé et que d’autres livres de la Bible (la Genèse, l’Évangile de Marc, les Actes des Apôtres) soient presque prêts à l’impression. Le problème est que les textes doivent d’abord être adaptés à la nouvelle orthographe en vigueur depuis avril 2017, pour une lecture plus facile du mbèlimè.

Environ 60 chrétiens se sont retrouvés à Cobly (chef-lieu) pour l’assemblée générale de l’Association pour la Promotion de la Bible en Mbèlimè (APBM). Le mot d’ordre est clair: avec le soutien de SIL (organisation partenaire de Wycliffe au Bénin) l‘APBM aimerait reprendre la traduction dans les mois à venir. Cela demande beaucoup de préparatifs et de nombreuses questions doivent être d’abord résolues : Les anciens traducteurs continueront-ils le travail ou faudra-t-il une nouvelle équipe ? Comment rendre le travail plus efficace ? Comment financer le projet ? Comment promouvoir la participation des Églises locales dans le projet ?

Priez pour les chrétiens Bèbèlibè dans les mois à venir et mettez-vous en route avec eux grâce au parrainage!