Parkari

Pakistan

Langue(s)

Parkari

Locuteurs

1,2 millions

Religion

Hindouisme, Christianisme

Le peuple

Le peuple Parkari est un peuple minoritaire, qui vit dans la région Sindh au sud du Pakistan. Les Parkari tentent de survivre grâce à l’agriculture. Ils cultivent leurs propres terres dans des régions très sèches ou ils s’engagent comme ouvriers agricoles dans des régions irriguées.

Depuis des générations, les Parkari sont méprisés et discriminés. Pour les membres de la religion majoritaire, ce sont des « intouchables », d’autres les nomment des « infidèles ». Moins de 5% des hommes savent lire et écrire, parmi les femmes le taux est inférieur à 1%. Cet amalgame d’exclusion, d’exploitation et de manque de formation condamne les Parkari à une existence difficile.

Ce qui a déjà été accompli

Un programme de formation pour adultes met l’accent sur la formation professionnelle, la santé ainsi que la gestion et l’amélioration des revenus. D’autres activités comprennent un projet d’eau potable, de l’instruction concernant les droits civils, ainsi qu’un programme scolaire bilingue donnant accès à la langue officielle par la langue maternelle.

Les objectifs

Comment peut-on améliorer l’état de santé de toute une communauté villageoise?

En enseignant aux enfants comment éviter les maladies. A l’aide d’images et de brochures adaptées aux enfants, ceux-ci apprennent à veiller à une bonne hygiène. On traite aussi de la manière d’éliminer les déchets. Ainsi les enfants développent de bonnes habitudes telles que le lavage des mains, le brossage des dents, la toilette quotidienne ; ils transmettent leurs connaissances à leurs parents et à leurs frères et sœurs plus jeunes.

Finances

L’organisation pakistanaise PCDP (Parkari Community Development Programme) est responsable de la conduite du projet. Depuis 2007, Wycliffe Norvège s’engage en tant que partenaire dans le conseil et le financement.

Wycliffe Suisse souhaite soutenir Wycliffe Norvège par une contribution de CHF 10 000.

C'est où ?