Prier pour les Burdus*

Mai 2022

L’exégète étrangère qui travaillait avec les trois traducteurs burdu depuis 2016 est rentrée dans son pays d’origine fin mars. Qu’est-ce que cela signifie pour le projet ? Personne ne le sait vraiment pour l’instant.

Pour le moment, les traducteurs burdu continuent leurs travail à temps partiel avec l’aide d’ un exégète américain, qui est tout nouveau dans la région et qui ne parle pas (encore) leur langue. Malheureusement, l’équipe a actuellement du mal à trouver un bon rythme de travail. De ce fait, ils n’avancent que lentement.

En février, alors que l’ancienne exégète était encore au Tchad, la vérification des textes sur la vie de Moïse a pu se faire comme prévu en équipe avec la conseillère en traduction. Cependant, pour finaliser le travail, il faudra quelques jours supplémentaires. Il est donc prévu que les traducteurs aillent mi-mai à la capitale retrouver la conseillère et que l’exégète se joigne à eux par téléconférence.

Il y a encore des incertitudes sur le long terme concernant le projet de traduction. Merci de prier pour qu’une bonne solution soit trouvée au cours des prochains mois.

Nous remercions pour

  • tous les textes bibliques en burdu* qui ont pu être traduits jusqu’à présent
  • sa providence et sa direction concernant le projet, même si l’ancienne exégète n’est plus dans le pays

Pour prier

  • le travail de traduction
  • de la motivation et des forces nouvelles pour l’équipe pour retrouver un bon rythme de travail
  • la vérification mi-mai des derniers textes sur la vie de Moïse : efficacité et bonne collaboration entre tous et une bonne connexion Internet avec l’ancienne exégète pour bien avancer et terminer la vérification
  • que les textes déjà traduits et disponibles parlent aux Burdu au quotidien et soient une bénédiction pour eux
  • une bonne solution à long terme pour le projet burdu selon la créativité et la sagesse de Dieu

 

 

 

*pseudonyme