Prier pour les Bekwyel

Septembre 2020

L’équipe bekwyel poursuit son travail tout en respectant les restrictions dues au COVID-19. Les 4 nouveaux traducteurs en formation font des exercices sur plusieurs textes bibliques, à tour de rôle dans le trop petit bureau (mesures barrières obligent). Le coordonnateur est très heureux de voir qu’ils comprennent de mieux en mieux comment faire une traduction claire et naturelle et que leurs dons se complètent. Ils doivent encore apprendre à utiliser l’ordinateur pour leur travail et leurs échanges avec le conseiller en traduction. Ce séminaire Paratext est reporté à une date inconnue à cause de la pandémie qui interdit les voyages vers la capitale.

La traduction de l’évangile de Jean a été testée auprès de différents petits groupes dans les villages où il y avait des clubs d’écoute de l’évangile de Luc, en 2018. Suite aux discussions avec les traducteurs pendant ces sessions de révision, les gens comprennent de plus en plus l’importance d’avoir la Bible en bekwyel, pas seulement en audio mais par écrit.

L’évangile de Marc a été imprimé et plusieurs textes bibliques en audio sont sur carte SD. Ceux qui les écoutent sont souvent touchés et encouragés à se servir du bekwyel pour parler avec Dieu. Beaucoup veulent des classes d’alphabétisation. Mais les moyens restent limités, notamment à cause des mesures barrières.

Nous remercions Dieu parce que

  • la résilience et la créativité de l’équipe de traduction, leur bonne entente et bonne santé ;
  • tous les Bekwyel qui écoutent les textes bibliques en audio et veulent apprendre à lire et écrire leur langue maintenant.

 

Nous prions pour

  • la vérification de Jean et de la dernière partie des Actes avec un conseiller en traduction, que l’on espère pour septembre ;
  • la possibilité d’avoir bientôt le séminaire Paratext pour les traducteurs ;
  • un local plus grand et au calme pour la traduction ;
  • la possibilité de tester le manuel de transition français-bekwyel et d’ouvrir des classes d’alphabétisation.