Activités de l’alphabétisation

L’alphabétisation est à la base de tout développement économique, social et spirituel, et permet ainsi aux peuples défavorisés de construire un avenir. De nos jours, le monde compte environ un milliard d’analphabètes, dont les deux tiers sont des femmes. Que recherchent les communautés linguistiques ? Que veulent-elles savoir ? Telles sont les questions que se posent ceux qui sont actifs dans l’enseignement et le développement, les églises, les agences gouvernementales, le pouvoir local, les ONG et autres organisations. Selon les contextes, ces communautés veulent

  • mettre au point une écriture et un alphabet pour une langue locale non écrite
  • élaborer du matériel pédagogique adapté à un contexte dans lequel plusieurs langues sont parlées
  • former des personnes capables d’enseigner dans un programme géré par les populations concernées
  • se servir de certaines technologies pour produire des ouvrages
  • enseigner des personnes à lire et à écrire leur langue.

Le but est d’élaborer localement des programmes d’alphabétisation durables pour permettre aux minorités linguistiques de se servir de leur langue et de la préserver. Des programmes d’éducation multilingue et les manuels correspondants sont développés pour les premières années d’école primaire. L’alphabétisation en langue maternelle permet d’atteindre des objectifs de santé publique et de développement communautaire en réduisant la pauvreté et en augmentant la capacité de la communauté à trouver sa propre voix.