5 mois après le tsunami

Souvenez-vous de ce terrible mois de septembre 2018 durant lequel un fort tremblement de terre suivi d’un tsunami dévastateur ont ravagé le nord de l’île de Sulawesi.

Aujourd’hui, à l’heure du bilan, nous constatons que les dégâts ont été énormes:

  • 94 églises ont été détruites.
  • Environ 100 personnes sont toujours portées disparues.
  • Plus de 2 000 personnes sont mortes (statistiques gouvernementales).
  • Une multitude de maisons ont été rasées.
  • L’accès à certaines régions a été rendu extrêmement difficile en raison des dommages subis par les routes et les terrains d’aviation.

Notre partenaire local pour la traduction de la Bible, Kartidaya, remercie les donateurs pour l’aide qu’ils ont reçue :

Nous sommes très reconnaissants de la manière dont Dieu agit en vous et à travers vous. Les besoins engendrés par le tremblement de terre et le tsunami nous ont brisé le cœur. Vous nous avez fortifiés parce que non seulement vous avez pleuré avec nous, mais vous avez aussi décidé de soutenir les personnes dans le besoin. (Helma Siahaan, intervenant de Kartidaya pour le programme d’aide)

Les dons ont permis d’assurer l’approvisionnement vital et de commencer la reconstruction. Deux semaines après le tsunami, l’équipe de Kartidaya a pu distribuer de la nourriture de base (riz, pâtes, sucre, lait et poisson en conserve) et des bâches pour protéger contre le soleil et la pluie. Ces abris temporaires étaient utilisés non seulement pour le logement, mais aussi pour les cultes et les classes d’école.

D’autres dons ont été utilisés pour reconstruire des églises (voir la photo) et pour soutenir les traducteurs de la Bible (16 en tout, dont les Moma et les Tado) et les responsables de projets locaux. Kartidaya a collaboré avec trois églises, l’Armée du Salut, l’Église protestante de Donggala et l’Église protestante de Sulawesi central. Au total, plus de 60 000 $ ont été donnés.

Dieu a agi

Un pasteur rapporte :

Notre région est connue comme étant une région terroriste. Il est très difficile de parler de Jésus avec des incroyants. Nous fermons toujours les portes pendant les cultes et n’installons pas de haut-parleurs parce que beaucoup de gens de la religion majoritaire sont contre l’annonce du nom de Jésus. Mais à cause de ce tremblement de terre … il n’y a plus de portes ou de murs qui entravent la bonne nouvelle de Jésus. Nous pouvons également utiliser des haut-parleurs sans problèmes.

 

Source et photo : wycliffe.org.uk